Addiction : les personnes en difficulté avec l’alcool : penser son accompagnement

LES PERSONNES EN DIFFICULTE AVEC L’ALCOOL : PENSER SON ACCOMPAGNEMENT

 

  • Public :

Cette formation s’adresse aux professionnels du champ social et médico-social.

 

  • Objectifs :

  • Comprendre les spécificités de l’intoxication alcoolique chronique et de ses conséquences
  • Envisager la diversité des approches
  • Se positionner dace à la personne alcoolique

 

  • Durée :

2 journées, soit 12 heures de formation.

 

  • Contenu :

La formation s’appuie sur les apports théoriques de A. Memmi, M. Monjauze, M. Legrand, C. Niewiadomski, JP. Rousseau, B. Faoro-Kreit, D. Hers.

 

  • Introduction
    1. Valeurs positives, valeurs négatives de l’alcool
    2. La consommation d’alcool aujourd’hui
  • L’alcoolisme : une maladie bio-psycho-sociale
    1. La notion de maladie alcoolique et d’alcoolodépendance
    2. Les classifications
    3. Les hypothèses étiologiques : biologiques, sociologiques, psychologiques, psychanalytiques
      1. Les particularités : le déni, la structuration du temps, le discours
      2. Les 4 étapes du vécu avec l’objet toxique
  • La dimension familiale (fonction familiale de l’alcoolisme)
  • L’accompagnement des personnes alcooliques
    1. Traitement pharmacologiques et psychothérapiques (de groupe, familiale, cognitivo- comportementale, analyse transactionnelle …)
    2. Les étapes : les premiers recours, le projet thérapeutique, la désintoxication, le suivi
    3. L’orientation : l’hôpital, la cure, le traitement ambulatoire, les mouvements d’anciens buveurs
  • La remise en cause de la notion de maladie alcoolique
    1. Les modèles émergents
    2. Les conséquences du discours médical
    3. La honte et la stigmatisation sociale
    4. Appartenance et identité
  • De nouvelles modalités d’accompagnement
    1. Autobiographie : l’émergence du sens

 

  • Moyens / Méthodes pédagogiques, techniques :

 

  • Apports théoriques
  • Echanges autour de situations pratiques et des expériences des participants
  • Supports vidéo
  • Histoires de vie

 

  • Suivi et évaluation :

 

Un test de connaissances (QCM) en début de formation, et en fin de formation permettra d’évaluer le niveau de connaissances acquises au cours de la formation.

Les mises en situation avant et à l’issue de l’apport des connaissances théoriques permettront d’évaluer les compétences acquises.

Une fiche d’évaluation sur le déroulé et l’appréciation des stagiaires sera également diffusée.

 

  • Qualité du formateur :

 

Cette formation est animée par un formateur spécialisé dans l’accompagnement des publics spécifiques :

  • Coordinatrice schéma départemental d’aide aux victimes,
  • Accompagnement socioéducatif des publics en infractions,
  • Chef de service contrôle judiciaire Paris.

Il est titulaire :

  • Maîtrise de droit privée mention carrière judiciaire,
  • Caferuis.

Il est formé à :

  • Métiers de formateur,
  • Techniques de médiation et de gestion des conflits,
  • Analyse des pratiques aux co-développement.