Les bases du management transversal, la légitimité, l’appréhension des situations délicates

Mettre la formation : les bases du management transversal, la légitimité, l’appréhension des situations délicates

Public:

Cette formation est proposée aux coordinateurs.

Durée :

2 journées de formation.

Objectifs :

A l’issue de la formation, le stagiaire sera capable de mieux appréhender leur nouvelle place en travaillant sur les spécificités du management transversal, asseoir sa légitimité et gérer les situations délicates :

  • Sensibiliser aux bases du management : qu’est-ce qu’une équipe, comment l’accompagner ? Le rôle du manager … Quels sont les outils adaptés ?
  • Appréhender les spécificités du management transversal
  • Penser sa mission au sein de la structure, le rôle d’interface entre la direction et l’équipe
  • Repérer ses points forts et à travailler dans la communication avec l’autre
  • Travailler sur la posture professionnelle
  • Repérer les points d’ancrage et asseoir sa légitimité
  • Gérer les situations délicates, de tension,
  • Enrichir ses capacités d’adaptation face aux situations d’appréhension.

  Contenu :

  • Le management :
    1. Qu’est-ce qu’une équipe, cartographie,
    2. Comment accompagner l’équipe, quels outils ?
      1. Accompagnement collectif,
      2. Accompagnement individuel.
    3. Le rôle du manager.
  • Le management transversal,
    1. Le coordinateur, manager de proximité,
    2. Les leviers auprès de l’équipe,
    3. Les enjeux auprès de l’équipe,
      1. Coordination,
      2. Protection,
  • Proximité,
  1. Leadership d’action A.G.I.R.
  • Le travail sur la posture professionnelle,
    1. Les fondamentaux de la communication,
    2. La communication verbale, non-verbale, para-verbale,
    3. Le regard, la voix, le ton,
    4. La juste distance physique et verbale,
    5. L’ancrage.
  • Appréhension des situations stressantes ou de tension.
    1. Le cadre dans lequel nous exerçons notre mission, ses règles de fonctionnement, son agencement humain et matériel,
    2. L’art de communiquer : être clair dans les informations que l’on donne, à l’écoute de ce qu’on nous dit, respectueux de l’autre, évitant toutes formes d’hostilité, de rabaissement,
    3. La gestion de ses émotions : une posture, un souffle, des gestes, une distance appropriée qui atténuent les tensions,
    4. Les règles de gestion de conflits : ni gagnant, ni perdant … Le triangle de Karpman,
    5. Place de la culpabilité et de l’agressivité.

Moyens / Méthodes pédagogiques, techniques :

Cette formation est interactive, afin de favoriser l’appropriation des outils par les participants, que cela prenne sens dans la réalité des situations qu’ils rencontrent.

L’accent sera mis sur les outils concrets et leur utilisation dans le cadre du travail quotidien.

Le travail en petits groupes sera privilégié afin d’optimiser l’assimilation des outils.

Concrètement les formateurs auront recours aux :

  • Apports théoriques
  • Echanges à partir de situations apportées par les participants
  • Exercices corporels, travail sur la respiration
  • Jeux issus du théâtre
  • Mises en situation pour mieux s’approprier les outils

Suivi et évaluation :

Un test de connaissances (QCM) en début de formation, et en fin de formation permettra d’évaluer le niveau de connaissances acquises au cours de la formation.

Les mises en situation avant et à l’issue de l’apport des connaissances théoriques permettront d’évaluer les compétences acquises.

Une fiche d’évaluation sur le déroulé et l’appréciation des stagiaires sera également diffusée.

Qualité du formateur :

Cette formation est animée par un formateur spécialisé dans l’accompagnement des publics spécifiques :

  • Coordinatrice schéma départemental d’aide aux victimes,
  • Accompagnement socioéducatif des publics en infractions,
  • Chef de service contrôle judiciaire Paris.

Il est titulaire :

  • Maîtrise de droit privée mention carrière judiciaire,

Il est formé à :

  • Métiers de formateur,
  • Techniques de médiation et de gestion des conflits,
  • Analyse des pratiques aux co-développement.