La Ludo-pédagogie en formation professionnelle

Sexualité personnes âgées
La sexualité des personnes âgées en EHPAD, ou à domicile
21 août 2020

La Ludo-pédagogie en formation professionnelle

La ludopégagioe

La ludopégagioe

Longtemps utilisée à la seule destination des enfants, la ludopédagogie s’impose peu à peu dans les entreprises. Et connait un franc succès. Sans doute parce qu’elle permet de se former en s’amusant. Mode d’emploi d’une méthode qui favorise à la fois l’implication personnelle et les interactions sociales.

La ludopédagogie pour se former en s’amusant

Tout d’abord, des origines de la ludopédagogie, on sait peu de choses. Tout juste dit-on qu’elle a été inventée par les Anglo-Saxons  et les Canadiens. Longtemps limitée aux écoles, son utilisation est désormais couramment usitée dans les entreprises. Sivasailam Thiagarajan, un Indien installé aux Etats-Unis, a consacré sa vie à l’élaboration de jeux  dont le Thiagi, le Kaperli, l’Icebreaker (brise-glace), le parcours Sésame box, le Photo langage…

L’idée ? Apprendre, progresser, évoluer en s’amusant sur le double mode interactif et participatif. Plus prosaïquement, la ludopédagogie consiste à sortir les participants de leur contexte de travail pour leur faire prendre conscience par le jeu de certaines notions. On parle là de communication, de gestion de conflits, de recherche de cohésion, de management…. En fait, la ludopédagogie offre des champs d’application infinis quels que soient le participant, son âge, le but recherché et le nombre de personnes concernées.

La ludopédagie : c’est faire appel aux sens et aux émotions

La ludopédagogie étonne et détonne parce qu’elle fait appel à la fois aux cinq sens et aux émotions. Il ne s’agit pas seulement d’apprendre. Au cours du jeu, les participants reçoivent des informations selon plusieurs modes sensoriels. Ils réagissent tout autant intellectuellement qu’émotionnellement. Et c’est là toute la force de la méthode.

Grâce aux émotions vécues, les savoirs transmis sont mieux assimilés.  L’ancrage et la mémorisation sont décuplés. L’expérience dans tout ce qu’elle a de riche et de vibrante marque les apprenants. Elle restera dans leur subconscient comme une pause agréable et enrichissante, d’abord d’un point de vue humain.

En termes d’apport de connaissances, la ludopédagogie est un outil d’apprentissage sans aucun autre équivalent. Le jeu demande en effet attention, compréhension, mémorisation, réflexion et imagination. A ce titre, il mobilise différentes zones du cerveau, ce qui permet d’enregistrer les informations reçues de manière durable.

Bénéfices multiples

Le premier des bénéfices, c’est l’état d’esprit dans lequel vont évoluer les apprenants. Dans le cas de la ludopédagogie, comme ils interviennent hors du cadre de leur métier, les participants sont détendus et positifs. Ils acceptent ainsi plus facilement de commettre des erreurs alors considérées comme des phases de jeu et non  comme des fautes.

Par ailleurs, la ludopédagogie implique une participation active des participants. Le jeu impose un rythme auquel il faut s’adapter en continu. Il ne peut donc que capter l’attention des apprenants qui n’ont pas l’impression d’apprendre. Et qui se livrent bien plus que lors d’une session de formation traditionnelle.

Qui dit ludopédagogie dit aussi prises de conscience.

La dimension ludique de la formation permet de faire émerger en douceur les bonnes et mauvaises pratiques. Et aide à les modifier. Les études réalisées sur les bienfaits de la méthode montrent qu’elle est des plus puissantes. D’abord parce qu’elle donne cette capacité essentielle à prendre des décisions complexes dans un contexte difficile. Ensuite parce qu’elle apprend à prendre en compte de nombreux facteurs souvent contradictoires. Enfin parce qu’elle amène l’apprenant à évoluer sans qu’il s’en sente contraint.

Les bénéfices de la ludopédagogie ne se limitent pas au seul apprenant :

Ils s’étendent au groupe. On le sait tous, le jeu favorise la communication, la socialisation, le partage et l’émulation. Il en va de même en matière de ludopédagogie. Les apprenants, parce qu’ils vivent une expérience unique, s’encouragent et se stimulent mutuellement. Si les bases de non jugement et de confidentialité sont bien posées au départ, il en résulte une forte cohésion d’ensemble. Le jeu devient un lieu d’expériences concrètes, mais aussi un lieu de rendez-vous humain et convivial. Il ne s’agit plus seulement de mobiliser des ressources ou d’acquérir des connaissances, mais aussi d’identifier des comportements. Et d’apprendre à les modifier si besoin.

Des formations qui peuvent vous intéresser :

Des articles à ce sujet :

 

Si vous souhaitez ainsi d’avantages d’informations et si vous souhaitez un devis n’hésitez pas à nous le demander :

par  e-mail via notre formulaire de contact,

par téléphone  06 07 04 37 68

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.